Les rencontres de la rentrée.

le par Oise THD
Le mardi 28 août 2018, Nadège LEFEBVRE, Présidente du Conseil départemental de l’Oise et Charles LOCQUET, Conseiller départemental et Président du Syndicat Mixte Oise Très Haut Débit ont eu l’honneur de recevoir à l’Hôtel du département Patrick DRAHI, Président fondateur du groupe ALTICE et Alain WEILL, Président Directeur Général du groupe ALTICE France et Directeur Général Altice Europe pour fêter le 40 000ème abonné.

Peggy LEBOEUF et son fils Valentin ont été accueillis à l’Hôtel du département par les présidents et les dirigeants. Ce fût l’occasion d’échanger avec eux sur leur utilisation du très haut débit : « Nous avons déménagé avant l’été, notre premier critère d’achat sur la commune de Bulles était de pouvoir obtenir un raccordement au FttH. Notre fils de 17 ans, passionné par l’informatique et créateur d’une chaîne YouTube en a besoin au quotidien. Pour notre part, mon mari et moi avons tout dématérialisé. Notre commune est raccordée à la fibre optique depuis le début du mois d’août 2018, tout fonctionne parfaitement bien et nous sommes très satisfaits des services obtenus. » La 40 000ème abonnée a eu la joie de recevoir un cadeau de la part de SFR : un abonnement de 1 an à un Bouquet sport ainsi qu’un smartphone.

 

 

 

 

A la suite de cette échange, Alain WEILL, Nadège LEFEBVRE et Charles LOCQUET sont allés à la rencontre de la famille WAFFELAERT, agriculteur Oisien dans la commune de Brunvilliers-La-Motte. Arnaud WAFFELAERT, 30 ans, travaille aux côtés de ses parents. Ils produisent du colza, blé, betteraves, orge et maïs sur leur exploitation agricole de plus de 400 hectares. Issu de la « net génération », Arnaud WAFFELAERT nous a fait une démonstration du logiciel qu’ils utilisent quotidiennement. La famille accorde un grand intérêt à l’informatique et au déploiement du très haut débit en zone rurale, qui renforce ses activités professionnelles sur son exploitation : consultation de la météo et des cours du marché en direct, la gestion de l’exploitation via la tablette ou le PC. Pour Arnaud WAFFELAERT, « Le Très Haut Débit est un gain de temps considérable, inimaginable il y a quelques années (…) la fibre vient en renfort d’une agriculture de précision. » En effet, la famille WAFFELAERT utilise un logiciel pour moduler les doses d’engrais et d’intrants. Le très haut débit lui permet donc d'interconnecter instantanément des données comme des cartographies de rendements entre ses différentes machines.

 

 

Rappelons que l’enjeu de notre territoire est de permettre à la ferme la plus isolée du département d’être connectée au très haut débit.

Afin de terminer cette journée placée sous le signe de la rencontre, une conférence a été donnée à l’Hôtel du département à 18h30. Accueillie par Nadège LEFEBVRE et Charles LOCQUET, plus d’une centaine de chefs d’entreprise, invités par la CPME 60, le MEDEF de l’Oise et le département de l’Oise, ont pu échanger avec Patrick DRAHI et Alain WEILL sur le lien entre le très haut débit et l’entreprenariat : « Les équipements en matière de technologies dans l’agriculture et autres domaines apportent déjà un gain de productivité important qui ne pourra que s'amplifier dans les années à venir, dans l’intérêt économique et environnemental de nos entreprises, mais aussi au profit de notre qualité de vie », a souligné Patrick DRAHI. Lors de cette conférence, l’ensemble des entrepreneurs présents a pu échanger librement avec le dirigeant.

 

 

Cette journée a permis aux représentants de mesurer l’avancement des travaux de déploiement de la fibre optique sur notre territoire en vue d’atteindre notre objectif « en 2019 être le premier département Européen totalement fibré en zone rurale. »

Partagez :