Le comité syndical du mercredi 3 octobre a réuni 150 élus

le par Oise THD
Mercredi 3 octobre, à l'Hôtel du département de l'Oise a eu lieu le Comité Syndical de Oise Très Haut Débit, sous la présidence de Charles LOCQUET. Plus de 150 élus étaient présents, ainsi que Régis BAUDOIN, Directeur de la Mission Très Haut Débit et Arnaud RICHARD, Directeur des Relations avec les collectivités locales chez Orange.

Lors de cette rencontre, Régis BAUDOIN a félicité le syndicat pour le déploiement avancé de la fibre optique sur le territoire : "Le projet mis en place par le département de l'Oise, piloté par le SMOTHD depuis 5 ans est exemplaire. Au lancement du projet, le choix était risqué mais l'histoire vous a donné raison (...) Aujourd'hui vous êtes un territoire pionnier (...) Plus d'un département sur deux n'a pas débuté le déploiement de la fibre optique sur son territoire quand l'Oise atteint les 60% de couverture FttH". Régis BAUDOIN a précisé que l'ambition est également génératrice de valeur ajoutée. Grâce à la fibre optique, le Conseil départemental favorise le développement des interactions entre les acteurs économiques du territoire.

 

 

A la suite de son intervention, Arnaud RICHARD a expliqué à l'ensemble des élus présents qu'Orange s'est engagé auprès de l'ARCEP à déployer la fibre optique dans les 220 plus grandes agglomérations françaises (zones AMII) ainsi que sur les RIP (Réseau d'Initiative Publique) régionaux et départementaux exploités. "Compte tenu du niveau de maturité du RIP de l'Oise, nous avons estimé opportun de planifier notre arrivée comme FAI (Fournisseur d'Accès à Internet) en 2018 (...)  Aujourd'hui, Orange n'a pas la capacité financière ou humaine d'être présent sur l'ensemble du pays, c'est pourquoi nous arrivons très progressivement sur le département de l'Oise, ce choix est stratégique". Charles LOCQUET a tenu à rappeler aux élus que le rythme de déploiement d'Orange est identique à celui de SFR au début de sa commercialisation.

 

 

Christophe DIETRICH, Vice Président en charge de la sécurité et de la protection civile au Conseil départemental a présenté aux élus la nouvelle compétence du SMOTHD à l'occasion de l'adhésion du Conseil départemental de l'Oise et des communes de Maysel, Villers-Saint-Frambourg et Pontoise-lès-Noyon à la vidéoprotection. 

Le Débat d'Orientations Budgétaires pour l'année 2019 a également été commenté. Il a permis d'exposer à l'assemblée les principaux éléments préparatoires du prochain budget, prenant également en compte le financement de nouvelles compétences: l'Espace Numérique de Travail (ENT), le Wifi-Public et la vidéoprotection. Rappelons que l'Oise s'est fixé comme objectif d'être le premier département fibré d'Europe pour 2019 : 61 500 prises seront déployées pour un budget global de 70 millions d'euros, financés par l'Union Européene, l'Etat, la Région, les Communes, les EPCI et le fermier Oise Numérique.  

Pour finir, Charles LOCQUET, Président du SMOTHD a conclu cette séance en insistant sur le fait que le département de l'Oise continuerait à déployer de la fibre optique 100% française, malgré une pénurie nationale. 

Partagez :