La fibre optique dans les maisons neuves ou rénovées

le par Oise THD
Mardi septembre, l'équipe de Oise Très Haut Débit a organisé une réunion publique à Noyers-Saint-Martin, à la demande du Maire, Jacques TEINIELLE. 16 communes étaient conviées : Auchy-la-Montagne, Catheux, Croissy-sur-Celle, Fontaine-Bonneleau, Froissy, Hardivillers, Lachaussée-du-bois-d'Ecu, Luchy, Maisoncelle-Tuilerie, Maulers, Muidorge, Noiremont, Noyers-Saint-Martin, Puits-la-Vallée, Saint-Eusoye et Troussencourt.

Pierre DUGROSPREZ, Maire de Saint-Eusoye et Mathieu BOUREUX, représentant de la Communauté de communes de l'Oise Picarde étaient présents pour accueillir et échanger avec les 150 habitants ayant fait le déplacement. 

 

Suite à une présentation complète du projet de déploiement de la fibre optique, son historique, son financement, ses partenaires et ses acteurs, l'équipe de Oise Très Haut Débit, les élus, ainsi que Mohamed BOUGUERN, responsable des commerciaux terrain de SFR ont échangé avec l'assemblée. 


Les habitants s'interrogeaient à propos des aménagements à mettre en place dans un logement neuf ou en rénovation: 

Le raccordement à la fibre optique des logements neufs (maison individuelle, immeuble ou local professionnel) est obligatoire pour toutes les constructions pour lesquelles une demande de permis de construire a été déposée à compter du 1er octobre 2016. Ce raccordement est à la charge du maître d'ouvrage.

A l'extérieur du logement, un câble de fibre optique sera installé en réutilisant les appuis aériens ou les fourreaux existants. S'il n'existe pas d'infrastructure (poteaux ou fourreaux), le propriétaire devra la créer en domaine privé. Dans le cas où le réseau téléphonique est en aérien, il faudra prévoir une infrastructure aérienne sur le terrain ou bien prévoir une liaison entre le fourreau souterrain existant et l'infrastructure aérienne située en domaine public. Si dans la rue, le réseau téléphonique est en souterrain, il faudra prévoir une adduction téléphonique souterraine idéalement lors de la phase de construction de la maison, en coordination avec les travaux de terrassement et de raccordement aux réseaux d'électricité, d'eau et de gaz. L'adduction doit alors être réalisée en respectant des règles de d'ingénierie. Elle permet la pose du câble fibre optique ultérieur depuis le point de raccordement du réseau Oise Très Haut Débit jusqu'au domicile. Pour connaître le point d'accès au réseau, contactez Orange par courriel maison.neuve@orange-business.fr. Il est recommandé de réaliser plusieurs devis pour l'installation des fourreaux dans le domaine privé et vérifier qu'il existe une infrastructure entre le point d'adduction et le boîtier fibre optique installé dans la rue. 

Il a également été rappelé que la prise terminale optique et la box seront installées à proximité de la prise téléphonique actuelle ou, pour les logements récents, dans la partie télécom du coffret électrique. De cette position, il sera possible de distribuer les services sur les prises RJ 45 situées dans les pièces. Il est possible de positionner la prise terminale optique dans une autre pièce. En fonction de la faisabilité technique, l'installateur pourra répondre favorablement à la demande. 

L’équipe Oise THD a rappelé aux personnes présentes qu'elle se tenait à leur disposition pour faciliter l’installation des prises terminales optiques. La foire aux questions (FAQ)  est consultable sur le site et le syndicat est joignable par mail : contact-smothd@oise.fr ou par téléphone au 03 44 06 64 00. Oise THD dispose d’une plateforme dédiée au fournisseur d’accès à internet présent sur le secteur pour faciliter l’installation du FttH dans chaque foyer. 

 

 

Partagez :