Julie RIQUIER, Vice-Présidente de la Région Hauts-de-France en charge de la ruralité, de la solidarité, de la famille et de l'aménagement du numérique du territoire nous a rendu visite.

le par Oise THD
Mardi 5 Mars, la Vice-Présidente de la région en charge de la ruralité, de la solidarité, de la famille et de l’aménagement numérique du territoire, Julie RIQUIER, s’est déplacée dans l’Oise pour rencontrer la société de Bip Pop, plateforme de service local d’entraide, à destination des collectivités qui souhaitent élargir leur offre sociale en faveur de la lutte contre l’isolement des personnes âgées et handicapées, ainsi que Charles LOCQUET, Président du Syndicat Mixte Oise Très Haut Débit.

C’est dans une pépinière compiégnoise, regroupant une vingtaine d’entreprises dans le numérique et l’agroalimentaire, que Anne GUENAND, fondatrice de Bip Pop et Mathieu RIBEIL, Directeur du développement, nous ont accueilli pour une présentation de leur société coopérative, Bip Pop,  portée par la start up Django Mesh. Bip Pop est une entreprise de l’Economie Sociale et Solidaire, plaçant l’innovation sociale au cœur de ses principes d’actions. Sa mission ? Aider à renforcer le lien social des personnes en perte d’autonomie, avec accès ou non à internet.

Bip Pop a fait le constat que des solutions associant les territoires, les associations, les entreprises du secteur solidaire et social et des particuliers peuvent contribuer à répondre aux besoins des personnes isolées. Aujourd’hui, en France, parmi les 12 millions de séniors, 1.2 millions sont des personnes isolées. Au-delà de 75 ans, la situation de grande solitude est la plus forte. Grâce à la mise en relation des personnes ayant besoin d’un service avec d’autres personnes ou entités proposant leurs services, Bip Pop construit des réseaux de proximité et de confiance avec l’ensemble des acteurs du territoire. « Bip Pop répond à un besoin de maillage intergénérationnel, pour lutter contre l’isolement des personnes en perte d’autonomie » nous précise la fondatrice Anne GUENAND.

 

 

Suite à cette rencontre, Julie RIQUIER a participé, avec son équipe, à une réunion de travail avec Charles LOCQUET, Président du Syndicat Mixte Oise Très Haut Débit.

Cette rencontre a permis de présenter l’avancement du déploiement de la fibre optique sur le département de l’Oise, mais également de préciser que notre territoire est le seul à déployer de la fibre optique 100% française. Il a également été présenté à la Vice-Présidente les 4 compétences acquises par le SMOTHD : l’Espace Numérique de Travail, la vidéo-protection, la couverture WIFI et la couverture mobile.

L’Espace Numérique de Travail est un ensemble de services numériques mis à disposition des enseignants, des élèves et de leurs parents. Les élus de l'Oise et le système éducatif souhaitent faire évoluer l’école de demain et cela passe par l’utilisation de nouveaux outils d’apprentissage comme le numérique.

L’inquiétude grandissante de nos élus face à la délinquance qui se déplace en zone rurale a incité le département à mettre en place un système de vidéo-protection départemental, au profit des forces de l'ordre, dans un souci de réactivité et d'efficacité dans la résolution des délits constatés. 

Le WIFI Territorial donnera accès à internet gratuitement aux populations locales et touristiques dans tout type de lieux.

Le Syndicat Mixte Oise Très Haut Débit travaille également sur la qualité de la couverture mobile 2G, 3G et 4G des communes de notre département afin de résorber les zones blanches, pour une connexion de qualité, quelque soit le secteur concerné. 

Charles LOCQUET a précisé à Julie RIQUIER l’importance pour le département de mettre en exergue des usages et des services adaptés aux zones rurales de notre territoire dans la mesure où la ruralité est placée au cœur de la stratégie départementale. 

Partagez :