De nombreux sujets abordés au dernier Comité Syndical du SMOTHD

le par Oise THD
Mercredi 4 décembre, à l'Hôtel du département de l'Oise, s'est tenu le dernier Comité Syndical du SMOTHD de l'année 2019, l'occasion d'aborder de nombreux sujets à l'heure de la fin du déploiement du THD sur notre territoire.

 

80 élus du département ont approuvé les délibérations prévues à l'ordre du jour. Ils ont également pu échanger avec Abdel-Kader KHELIFI, adjoint au Directeur Académique des services de l'Éducation Nationale, Emmanuelle JACQUIER, Déléguée Académique au Numérique, Dolores MUCHERIE, Directrice générale TelOise et Oise Numérique et Arnaud RICHARD, Directeur des relations avec les collectivités locales de l'Oise chez ORANGE. 

 

Le Comité Syndical a été l'occasion pour les élus présents de poser toutes leurs questions sur l'Espace Numérique de travail, mis en place par les départements du territoire des Hauts-de-France, la Région Hauts-de-France, les académies de Lille et d'Amiens, la Direction Régionale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la forêt Hauts-de-France (DRAAF) ainsi que les syndicats. 

 

Abdel-Kader KHELIFI et Emmanuelle JACQUIER ont insisté sur l'accompagnement de l'Académie auprès des établissements souhaitant mettre en place un ENT pour les maternelles et les écoles primaires de leurs communes "Nous formons les enseignants à ce nouvel outil (...) ils apporteront une formation aux élèves". L'adjoint au Directeur Académique a également précisé que la mise en place d'un Espace Numérique de Travail n'apportera pas de charges supplémentaires à l'enseignant et que " cette plateforme donne la chance aux élèves du 1er degré de pouvoir se familiariser avec le numérique, objet incontournable pour les préparer aux métiers de demain."

Emmanuelle JACQUIER a ajouté que la rupture numérique était une "réalité (...) grâce au déploiement du très haut débit le Conseil départemental de l'Oise donne la possibilité aux petites communes d'avoir accès au numérique et de le proposer à l'ensemble des administrés afin de créer une égalité des chances". 

Ll'Espace Numérique de Travail du 1er degré a aussi pour objectif de réduire la fracture liée aux usages en proposant plusieurs services : un espace documentaire, un cahier de texte, une messagerie, un blog et bien d'autres fonctionnalités simples et intuitives. L'ENT participe également à la réussite scolaire en proposant des formes d'apprentissages renouvelées, intégrant les ressources pédagogiques. 84 800 élèves du 1er degré de l'Oise sont concernés par le projet départemental. 40 écoles de Beauvais, Ponchon, Rosoy-en-Multien, les syndicats intercommunaux de regroupement scolaire de la Drenne, de Hetomesnil, Grez, Conteville, du Coudray sur Thelle, de Romescamps, de Crépy-en-Valois et de Villers-Saint-Paul ont accès à l'ENT, représentant plus de 5 000 élèves. L'accès direct à l'ENT 1er degré se fait sur le site www.jeunesse.oise.fr.

 

 

 

La seconde partie du Comité Syndical fût l'occasion pour Dolores MUCHERIE, Directrice TelOise et Oise Numérique de présenter le nouveau site internet www.oisenumerique.fr . Plus moderne et permettant une meilleure communication avec les élus, le site se compose d'un test d'éligibilité et laisse également la possibilité aux élus de renseigner de façon détaillée les déclarations dommages réseaux (problème de câble, poteaux etc.).

 

 

La dernière intervention du Comité Syndical du 4 décembre a été animée par Arnaud RICHARD, représentant ORANGE qui, satisfait du parcours d'ORANGE sur le RIP de l'Oise, a insisté sur le fait que "l'ensemble des Oisiens pourra souscrire à une offre fibre optique dans les mois à venir". Le territoire de l'Oise a été le 1er Réseau d'Initiative Publique sélectionné par ORANGE à titre expérimental en 2018. Aujourd'hui, ce sont plus de 124 000 foyers qui peuvent bénéficier des offres fibre optique d'ORANGE, dans plus de 200 communes. 

 

C'est avec une grande satisfaction que Charles LOCQUET a conclu le Comité Syndical en remerciant l'ensemble des équipes du SMOTHD ainsi que le délégataire Oise Numérique et le constructeur Axione - Bouygues Energies & Services - Sobeca, pour l'investissement de chacun, permettant de positionner l'Oise comme leader sur les Réseaux d'Initiatives Publiques de France. 

 

 

Partagez :