Mieux comprendre le réseau très haut débit et son environnement …

aDSL (asymetric digital subscriber line) : technologie de boucle locale utilisant les lignes téléphoniques cuivre classiques. Les débits varient suivant la distance de l'utilisateur au central téléphonique (NRA).

Arcep (autorité de régulation des communications électroniques et des postes) : La loi du 26 juillet 1996 prévoit que les activités de télécommunication s'exercent librement. La régulation consiste en l'application, par l'autorité compétente, de l'ensemble des dispositions juridiques, économiques et techniques qui permettent aux activités de télécommunication de s'exercer effectivement. La loi a confié cette mission à une institution indépendante : l'ARCEP, mise en place le 5 janvier 1997. www.arcep.fr.

AVICCA (Association des villes et collectivités pour les communications électroniques et audiovisuelles) : www.avicca.org

Bande passante : gamme de fréquences qui peut transporter des données sans affaiblir le signal. La largeur de la bande détermine le débit et la qualité d'une liaison.

Bit (binary digit) : unité élémentaire permettant de mesurer une quantité d'informations. Le Bit/s (bits par seconde) est une unité de mesure de transmission des données dans un réseau de télécommunication. S'exprime en kbit/s ou en Mbit/s.

Boucle locale (BL) : désigne les infrastructures de transmission d'un réseau de télécommunications ouvert au public reliant les clients au point de présence de l'opérateur auquel ils sont rattachés.

Dégroupage (sur la boucle locale): consiste pour un opérateur à désolidariser les capacités de son réseau pour que celles-ci puissent être utilisées séparément par les différents concurrents (décret du 13 septembre 2000). En d'autres termes, un opérateur concurrent peut utiliser les liaisons de la boucle locale de France Télécom/ORANGE pour atteindre directement son client et ce, moyennant une rémunération spécifique à ORANGE.

DSLAM (digital suscriber line access multiplexor) : multiplexeur réunissant plusieurs lignes téléphoniques pour les connecter à un opérateur. Equipement d'interface permettant de concentrer les accès aSDL, au iveau du central téléphonique (NRA).

DSP : Délégation de Service Public

EDI (electronic data interchange) : échange de données informatisées.

FAI : fournisseur d'accès à Internet

Fibre optique : câble composé de fils de silice de diamètre inférieur à celui d'un cheveu, qui permet le transport sous forme lumineuse de signaux analogiques ou numériques sur longue distance, sans perte.

FttH ou " fiber to the home " (fibre optique jusqu'au foyer) : architecture de réseau de distribution sur fibres optiques où la terminaison optique est située dans le logement de l'usager. Cette technologie permet le très haut débit symétrique (supérieur à 100 Mbit/s jusqu'au Gbit/s).

FttB ou " fiber to the building " : architecture de réseau de distribution sur fibres optiques où la terminaison optique est située en pied d'immeuble et dessert les logements situés dans l'immeuble.

FttC ou " fiber to the curb " : architecture de réseau de distribution sur fibres optiques où la terminaison optique est située sur le trottoir et dessert un faible nombre de logements.

FTTx : terme générique décrivant les différentes architectures de réseaux de distribution optique.

GPON : technologie de réseau PON à très haut débit (Giga).

IP (Internet protocol) : protocole Internet.

LAN (local area network) : réseau local de transmission pour relier entre eux les équipements communicants de l'habitat.

NRA (nœud de raccordement abonnés) : central téléphonique (cuivre).

NRA-ZO : nœud de raccordement abonnés -zones d'ombre.

NRO (nœud de raccordement optique) : central téléphonique optique.

Opérateur : on entend par " opérateur ", toute personne physique ou morale exploitant un réseau de télécommunications ouvert au public ou fournissant au public un service de télécommunication.

P2P : architecture de réseau point à point sur fibres optiques.

PON (passive optical network) : réseau optique passif.

RIP (réseau d'initiative publique) : infrastructure de télécommunication mise en œuvre sous l'impulsion et avec la participation de collectivités territoriales. Le réseau THD de l'OISE est un réseau d'initiative publique.

SIG : système d'information géographique.

SMOTHD : syndicat mixte Oise très haut débit. Le syndicat qui conduit la réalisation du réseau fibre optique du département de l'Oise.

SRO : sous-répartiteur optique ou armoire de rue optique.

THD : très haut débit.

TIC : technologies de l'information et de la télécommunication.

Triple play (3play) : anglicisme caractérisant de ce qu'on appelle la " convergence numérique " : la transmission sur un même réseau des services téléphoniques, audiovisuels (radio et télévision), informatiques (données, Internet, partage de fichiers et d'applications, jeux video, etc).

vDSL, vDSL 2 (very high digital subscriber line) : technologie dérivée de l'aDSL, le vDSL permet de fournir des débits plus importants sur une seul paire de cuivre, mais sur une distance limitée autour du NRA (environ un kilomètre).

WI-FI (wireless Fidelity) : technologie complémentaire des réseaux filaires, permettant de s'affranchir des contraintes liées aux cordons de raccordement.

4G : 4ème génération des standards par la téléphonie mobile. Elle est le successeur de la 2G et de la 3G et permet le " très haut débit mobile " mais la bande passante est partagée entre les terminaux actifs des utilisateurs présents dans une même " cellule radio ". En France, l'ARCEP a attribué des licences 4G LTE aux opérateurs fin 2011.