Plus de 200 personnes étaient présentes à la réunion publique du SMOTHD à Estrées-Saint-Denis

le par Oise THD
Le mercredi 11 mai 2017 à 18h00, le SMOTHD et monsieur Stanislas BARTHELEMY, Président de la Communauté de communes de la Plaine d’Estrées et Maire de la commune de Longueil-Sainte-Marie ont organisé une réunion publique en présence des élus de la Communauté de communes pour les habitants d’Arsy, Canly, Estrées-Saint-Denis, Francières, Hémévillers, Montmartin, Moyvillers et Rémy.

Monsieur  Charles POUPLIN, maire de la commune d’Estrées-Saint-Denis a comparé l’arrivée du très haut débit avec celle du téléphone, a remercié « la participation du Département, de la Communauté de communes pour le lancement de cette initiative qui permet le développement des territoires ». « Nous aurons accès au très haut débit en même temps que la commune de Margny-lès Compiègne ».

Monsieur Stanislas BARTHELEMY, Président de la Communauté de communes de la Plaine d’Estrées a rappelé l’historique du projet. « Dans les années 2000, le projet était de déployer en fibre optique les zones d’activités, puis est arrivé le projet de déploiement pour les particuliers ». « La Communauté de communes a pu bénéficier de l’accélération du déploiement impulsée par la nouvelle majorité départementale ».

Le SMOTHD déploie la fibre optique jusqu’à l’intérieur du logement sur toutes les communes de l’Oise hors zones réservées aux opérateurs privés (zones AMII-Appel à Manifestation d’Intention d’Investissement). 

Monsieur Stanislas BARTHELEMY a précisé que l’ensemble des élus de la Communauté de communes ont demandé à plusieurs reprises à l’opérateur Orange de venir commercialiser le réseau fibre optique du SMOTHD, en vain. « Nous attendons l’arrivée des autres FAI » (Fournisseur d’accès à internet).

Le SMOTHD a exposé le projet industriel d’envergure de création du réseau d’initiative publique (RIP) départemental : l’historique du premier réseau d’initiative publique à haut débit TELOISE, la conception du projet très haut débit, le financement, les différents acteurs du programme ainsi que les travaux de l’installation du nœud de raccordement optique jusqu’au raccordement final chez l’habitant. Le raccordement final, est pris en charge par les financeurs du projet. Seul l’abonnement et les frais annexes (mise en service, location de la box) demeurent à la charge de l’habitant.

Le représentant de SFR a présenté le nouveau  « décodeur Plus en fibre », il s’agit d’une Box TV 4K avec un disque dur de 500 Go de stockage. Cette box permettra aux clients de bénéficier avec l’offre fibre optique de contenus en ultra-haute définition (UHD ou 4K) avec une interface de navigation fluide.

SFR propose plusieurs offres avec des débits différents et des contenus différents. « La fibre optique n’atténue pas le débit ».

Lors du raccordement final, le « raccordeur/câbleur » utilisera le même « parcours », c’est-à-dire la même infrastructure que le câble cuivre.

Suivants les équipements utilisés à l’intérieur du logement (récent PC, wifi, boitier CPL ou câble Ethernet, réseau interne RJ45), le débit mesuré sera différent.

Le raccordement sera gratuit quel que soit le fournisseur d’accès à internet choisi par l’abonné, et ce pendant toute la durée de la convention de délégation de service public confiée à Oise Numérique (15 ans).

Pour savoir si l’alarme du logement est compatible avec le réseau fibre optique, l’administré doit contacter son fournisseur d’alarme. Si l’alarme est branchée sur la box du réseau ADSL, elle peut probablement être branchée au réseau fibre optique du SMOTHD.

Les logements avec problème d’adressage (sans nom de voie ou sans numéro de voie déclaré) ne peuvent pas être éligibles sur le réseau du SMOTHD. Un arrêté sera pris par la mairie pour régulariser la situation.

Le Fournisseur d’accès à internet SFR ouvrira à la commercialisation le réseau Oise-THD du SMOTHD en juin pour les communes d’Arsy, Estrées-Saint-Denis, Francières, Hémévillers, Montmartin, Moyvillers et Rémy.

L’ouverture commerciale de la commune de CANLY n’est pas encore planifiée.

Le délai de prise de rendez-vous est d’environ 3 semaines. Pour les prises isolées, le raccordement prendra plus de temps puisque l’infrastructure n’existe pas et le SMOTHD doit la créer en installant des poteaux en accord avec la mairie.

Une offre professionnelle sera disponible pour les TPE et les collectivités en fin d’année.

Il est préconisé de ne pas résilier son contrat ADSL avant de voir l’installation de la fibre optique et de demander la portabilité de sa ligne lors de la souscription de l’offre.

Cette réunion s'est terminée par une séance de questions–réponses. Toutes les explications données lors de cette réunion, sont également disponibles sur la foire aux questions (FAQ) du SMOTHD.

 

 

Partagez :